La plaque…

Stephane giner

La plaque...

A Toulouse, du côté des carmes, on peut voir cette plaque …

Le commentaire est admirable, car effectivement, tout le monde s’en fout !

ce qui m’amuse ensuite c’est de voir à quel point les règles typographiques sont baffouées sur une plaque “officielle” ; les espaces avant et après les traits d’union, le manque d’accent aigu sur le “né” ainsi que le nom en grandes capitales. Et le commentaire en va de même avec 4 points de suspension… :)

Un peu d’histoire :
Jean-Jacques Germain Pelet-Clozeau est un général d’empire. Né à Toulouse le 15 juillet 1777, mort le 20 décembre 1858 à Paris. Général de brigade, maréchal de Camp, il est également anobli avec le titre de baron Jean-Jacques Germain Pelet-Clozeau.
Promu lieutenant général et directeur du dépôt de la guerre par le gouvernement de Juillet, il introduisit de nombreuses réformes dans le service topographique. Il sera en particulier un fervent partisan de la réalisation de la « carte de France » plus connue sous le nom de « carte d’état-major » dont les premières planches paraissent en 1833. Il a également présidé la commission, constituée à la demande de Napoléon III, qui dirigea la publication de la correspondance de Napoléon Ier.”

Oh mince alors, il y à aussi, cerise sur le gateau, une erreur sur le prénom du général !!! De quoi ricaner pendant la journée en pensant à tout le fric qui part dans la culture et la communication sans jamais atteindre ceux qui en auraient besoin ;)

Cette image est issue de la collection de photos de Benedyct Antifer sur Flickr. Le chapitre “un peu d’histoire” est issu des recherches de Fanny M. qui à mis le doigt sur l’erreur de prénom.
Merci d’avoir les yeux ouverts !

There is 1 comment


Post a new comment