Psycho Chrys(is)

Stephane giner

Pour tous ceux qui habitent ou ont habité au centre ville de Toulouse (FR), Christophe est une tête connue.
La vie ne fait pas souvent de cadeaux, et à vrai dire, christophe n’en a jamais eu. Un drame familial à plongé cet homme dans un univers parallèle il y à bien longtemps. Aujourd’hui les ponts entre nos deux mondes étaient ouverts à la circulation, et nous avons longuement discuté. En quelques minutes, nous avons abordé 200 sujets, un toute les 20 à 30 secondes selon son habitude. Je dois dire que la plupart de ses idées sont sensées, et témoignent même d’une belle analyse du monde qui nous entoure. Il doit avoir un beau point de vue, de là ou il se trouve, sur l’absurdité de nos modes de vie.

For all those who live or have lived in downtown Toulouse (FR), Christophe is a known face.
Life does not often gifts, and indeed, christophe has never had. A family drama with this man plunged into a parallel universe for a long time. Today bridges between our two worlds were open to traffic, and we discussed a moment. Within minutes, we approached 200 subjects, all 20 to 30 seconds depending on his habit. I must say that most of his ideas are sensible, and demonstrate even a crisp analysis of the world around us. He must have a beautiful view, where it is situated on the absurdity of our lifestyles.

photographe toulouse

L’un des grands projets d’avenir de Christophe, c’est d’organiser un défilé de mode sur la place du Capitole, à Toulouse (FR). Et pas n’importe quelle mode ; celle des stylistes japonais. Les premières collection seraient les plus strictes, et collections après collections, il y aurait un crescendo d’audace et de style futuristes déjantés. Son argumentation ne manquait pas de références à des artistes dont j’ai oublié le nom.

A major plans for the future of Christopher, is organizing a fashion show on the Place du Capitole in Toulouse (FR). And not just any fashion, the one of Japanese designers. The first collection would be more stringent, and collections after collections, there would be a crescendo of boldness and futurist wild styles.
His argument no shortage of references to artists I’ve forgotten the name.

There is 1 comment


Post a new comment